assurer son chien

Une maladie, une chute, une blessure, quand on possède un chien, on peut se retrouver à tout moment confronté à des imprévus qui génèrent des extras sur les dépenses mensuelles. Cette situation est pourtant remédiable grâce à l’existence des mutuelles pour chiens. En effet, ces compagnies d’assurance proposent une prise en charge des frais de santé de votre animal, que ce soit les consultations du médecin, les hospitalisations et les soins du vétérinaire. Quelles sont les particularités d’une mutuelle pour chien ? Comment utiliser le comparateur d’assurance chien pour comparer les garanties ? Pourquoi la formule complète est l’option la plus intéressante ?

Les particularités d’une mutuelle pour chien

L’assurance pour chien présente des similitudes avec les formules d’assurances qui prennent en charge notre santé. Figurant parmi les offres proposées par les compagnies d’assurances, elle couvre les dépenses sur le suivi de la santé du chien, à savoir les vaccinations, les examens, le remboursement, etc.

Selon la formule choisie par le propriétaire, la prise en charge de l’animal couvrira une partie ou la totalité des volets concernant sa santé. En outre, ce choix détermine les garanties proposées par la compagnie d’assurance et ainsi de définir le type de remboursement proposé par l’assurance.

Les conditions de validité d’une souscription

Votre chien doit respecter certaines conditions pour pouvoir bénéficier d’une assurance santé. En outre, les compagnies d’assurances émettent leurs propres critères dans la validation des souscriptions.

Cependant, il existe des conditions communes qui ne dérogent pas à la règle à savoir le critère d’âge, l’identification, les vaccins. L’âge est le premier critère pris en compte, à savoir que seuls les chiens ayant un âge compris entre 3 mois et 8 ans sont certains d’être éligibles.

Parfois le plafond d’âge peut aller jusqu’à 10 ans. Au-delà de cet âge, il n’est plus sûr d’obtenir une couverture santé. L’identification du chien doit être également faite, la présence d’une puce électronique fait foi. Enfin, pour être sûr d’être accepté, votre chien doit avoir terminé tous ses rappels de vaccin.

Les remboursements définis par les garanties et les limites

Pour chaque formule qu’elles proposent, les compagnies d’assurances définissent des garanties et des limites qui déterminent le remboursement des assurés. C’est surtout sur ce point qu’il faut utiliser un comparateur d’assurance chien afin de trouver l’offre de couverture santé qui correspond le mieux aux besoins de votre chien. Sachez en outre que la souscription à une assurance peut créer de mauvaises surprises.

À titre d’exemple, le conseiller peut expressément avoir omis de vous dire que la compagnie ne prend en charge les races de chien pit-bull. Une fois que votre chien tombe malade, ce sera une grosse déception après plusieurs mois de cotisation. Faites donc attention aux détails du contrat avant d’apposer votre signature.

A l’image de tout être vivant, un animal peut également tomber malade. Si les frais vétérinaires peuvent s’avérer  facilement très élevés, la solution généralement préconisée est la souscription à   une assurance pour animaux. Mais en réalité, qu’en est-il de ce concept ?

La mutuelle pour animaux en quelques mots

L’assurance pour les animaux est une assurance santé, ayant pour objet la couverture des frais médicaux engagés auprès des vétérinaires  lorsque des problèmes de santé surviennent chez un animal domestique.

Cette assurance pour animaux est destinée à tous les animaux domestiques, ainsi, aussi bien aux chats et aux chiens qu’aux NAC ou Nouveaux Animaux de Compagnie. Il existe cependant plusieurs mutuelles qui sont spécialisées dans le domaine des NAC.

Il existe plusieurs offres proposées par les mutuelles. Pour opérer un choix sur et rapidement, il est possible de recourir à un comparateur d’assurance  disponible en ligne.

La mutuelle pour animaux : une assurance santé

A la base, l’assurance pour animaux a été conçue en vue de couvrir les frais vétérinaires, qui ne cessent d’augmenter en flèche. Les garanties varient suivant l’offre à laquelle le maître souscrit. Mais d’une manière générale, l’assurance pour animaux va d’abord couvrir tous les  frais vétérinaires engagés en cas de problèmes de santé de l’animal. Elle prend également en charge les soins tels que le vaccin et la stérilisation, les injections antiparasitaires. L’assurance pour animaux couvre également les interventions chirurgicales et les différents examens que devra subir l’animal. Dans une certaine mesure, certaines mutuelles prévoient même une assurance décès pour prendre en charge l’inhumation de l’animal.

La mutuelle pour animaux : couverture de la responsabilité civile

Comme l’énonce la loi, le propriétaire d’un animal est civilement responsable de son animal de compagnie. Ainsi, si l’animal vient à causer un quelconque dommage à une tierce personne, le maître est tenu de réparer ce dommage. C’est la raison pour laquelle, il est intéressant de se pencher sur cette question de la mutuelle pour animaux. L’assurance pour animaux peut servir à couvrir tous les dommages matériels ou immatériels, et même corporels qu’un animal peut causer à autrui.

chat

Si beaucoup se sont toujours tournés vers l’adoption d’un chien pour trouver le véritable, aujourd’hui, la tendance est renversée. En effet, à l’heure actuelle, on compte plus de chats que de chiens dans les foyers.

Pourquoi opter pour un chat ?

Il existe plusieurs avantages à choisir un chat comme animal domestique. Par rapport à la personnalité de l’animal, un chat est à la fois calme et indépendant, il est également très. D’ailleurs, par rapport à la santé, le chat de nature calme et câline peut  apporter un certain apaisement à l’être humain. Selon certaines études qui ont été menées, vivre avec un chat aurait un effet relaxant.

Par rapport au côté entretien de l’animal, il faut savoir que le chat est un animal propre, il vous suffit de lui installer une litière. En effet, il n’est pas nécessaire  de lui faire prendre un bain régulièrement, mais uniquement de lui brosser ses poils.

Et enfin, en tant qu’animal domestique, le chat possède tous les critères parfaits. Il est peu encombrant et contrairement à un chien, le chat peut rester dans un appartement durant toute une journée sans problème.

Mâle ou femelle, lequel choisir ?

Le chat, en fonction du sexe de l’animal possède des particularités qui lui sont propres.  Dans tous les cas, le choix s’opérera en fonction de la situation du futur maître de l’animal et des futures conditions de vie de l’animal.

Dans un premier cas, si l’animal est destiné à vivre en liberté, chaque sexe peut présenter un certain problème lors de la maturation sexuelle. S’il s’agit d’une femelle, il faudra affronter  les problèmes lorsque l’animal est en chaleur, notamment les grossesses. De même pour le mâle, il risque de fuguer durant la période de maturation sexuelle de l’animal.

Dans un second cas, si le chat est destiné à vivre en appartement, il pourrait y avoir des problèmes quant aux bruits que vont causer les miaulements de la chatte en chaleur. Le chat mâle par contre, risque d’uriner partout pour marquer son territoire lorsqu’il arrive à sa maturité sexuelle.

chien

Pour mille et une raisons, beaucoup opte pour un chien lors d’une adoption d’un animal domestique. Dans les quelques lignes suivantes, nous vous proposons de faire le tour de la question.

Pourquoi choisir d’adopter un chien ?

D’un côté, l’adoption apporte de nombreux avantages et satisfactions à son maître. Au-delà de son rôle d’animal domestique, le chien est un véritable membre de la famille, qui intègre la maison en étant un véritable compagnon pour son maître. D’ailleurs, pour une personne handicapée ou en difficulté, l’assistance d’un chien peut lui être particulièrement précieuse dans sa vie quotidienne.

D’un autre côté, adopter un chien est également bénéfique pour l’animal lui-même et les autres chiens. Il faut d’abord savoir que lorsque vous adoptez un  chien, vous sauvez plus d’une vie. Vous sauvez d’abord celui de votre nouveau compagnon, mais également, vous allez permettre de recueillir un autre chien au refuge.  Il faut ensuite noter que décider d’adopter un chien c’est donner une seconde à un être vivant de connaître un destin heureux. À son tour, l’adoptant recevra tout l’amour et la tendresse de son compagnon. Et enfin, en vous procurant votre chien auprès d’un refuge, vous ferez partie de la lutte active contre le trafic d’animal.

Comment choisir entre chien mâle et chien femelle ?

Lorsque la décision est prise, il est temps de réfléchir au choix de la race et du sexe de l’animal. Par ailleurs, il faut savoir que vous trouverez de nombreux chiens de race dans les refuges.

Par rapport au choix du sexe de l’animal, si vous êtes à la recherche d’un chien joueur, le mâle est le choix adapté à vos besoins. En effet, bien plus que la femelle, le chien mâle est doté d’une certaine puissance. Cependant, leur éducation peut demander un peu plus de temps et d’attention. Le chien mâle est également un excellent gardien.

Par contre, si vous êtes à la recherche d’un animal plus calme, c’est une femelle qui vous est préconisée. Calme et obéissante, son éducation sera moins complexe que celle d’un mâle. Cependant, son comportement peut changer lorsqu’elle est en chaleur.

Le NAC ou Nouveaux Animaux de compagnie désigne un ensemble d’animaux de compagnies, qui ne sont ni des chiens ni des chats. Pour beaucoup d’entre nous, cette appellation NAC est encore méconnue.

Les NAC, qui sont-ils exactement ?

Si le principe de l’animal domestique reste l’adoption d’un chien ou d’un chat, il existe certaines personnes qui exceptionnellement, ont des goûts pour des animaux ayant des attraits plus particuliers et plus exotiques. C’est alors que fut inventé le NAC, une conception ayant vu le jour il y a de cela 25ans à l’issue d’un vétérinaire originaire de Lyon.

En somme, on trouve dans ce nouveau groupe d’animaux domestiques tous les mammifères autres que les chats et les chiens qui sont classés comme étant des animaux domestiques non conventionnels, notamment les lapins, les furets et les rongeurs, les oiseaux de toutes sortes, les reptiles , les poissons et même les insectes et les arachnides.

Ce qu’il faut savoir avant d’opter pour le NAC

D’abord, il faut savoir que ces animaux non conventionnels ne peuvent être adoptés d’une même manière que suivant les procédures d’adoption d’un chat ou d’un chien. Souvent, ils sont soumis à une réglementation qui leur est propre. Ainsi, certaines autorisations sont requises pour certains animaux. Les réglementations en vigueur peuvent également exiger des infrastructures pour le bien-être de l’animal.

Ensuite, avant d’adopter un NAC, il faut bien prendre connaissance des origines de l’animal, pour ne pas se rendre complice du trafic des animaux. Il est également important de ne pas se procurer un animal à l’étranger pour ensuite tenter de l’importer. D’ailleurs, il faut toujours veiller avoir en main votre facture.

Et enfin, il faudra noter que ces animaux ne pourront vivre dans les mêmes conditions que les chats et les chiens. Le NAC peut être plus complexe à élever. En effet, il faut savoir que ces animaux ne sont pas destinés à l’origine pour être élevés, mais sont directement capturés dans la nature. Une question très importante se pose d’ailleurs à cet égard, notamment celle de la mise en danger de l’espèce.